le pharmakon, croquis

carnet de croquis, techniques variées, 2020

Travail de réflexion sur la mémoire et l’oubli, par le dessin journalier sur un an de moments significatifs, devenant anecdotiques en période de confinement. Des extraits de vie, parlant de l'intime et du quotidien.

La mémoire épisodique permet de se rappeler d’événements passés et à venir et de se situer dans le temps. Cette mémoire peut être altérée en cas de période de stress. Ce mémorandum de l’année agit comme un pharmakon, jouant comme une prothèse mnésique, aidant et fragilisant à la fois.

Le pharmakon a été exposé lors de l'exposition Le Salon Reçoit à Toulouse.

© 2018 by irina pentecouteau

toulouse / france

  • Noir Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon